CHEF DE FILE: Cellou Dalein appelle ses collègues opposants à la soupe

Cellou Diallo Diallo n’entend pas badiner avec son statut de chef de file de l’opposition conquis se dit-il de haute lutte. Bien au contraire, c’est une responsabilité qu’il compte assumer pleinement. Pour qu’un jour, à défaut de pouvoir gouverner le pays, faute d’accéder à la magistrature suprême, le chef de file qu’il aura été tire le maximum de profit de cette nouvelle fonction créée seulement sous Alpha Condé, en la rendant effectivement opérationnelle.
’Qu’en dira-t-on’’ n’est pas une préoccupation du leader de l’UFDG visiblement porté sur l’argent. En dépit du tollé général suscité par le retrait récemment de la première tranche de 500 millions francs déduits des 5 milliards Gnf gracieusement mis à sa disposition par le président Alpha Condé qui, à cette occasion, a fait fi de toutes les règles et principes budgétaires en vigueur dans notre pays. Un décaissement dont les documents bancaires se sont par la suite retrouvés sur la toile avant même que l’Assemblée nationale ne débatte des avantages liés à ce poste.
Pendant ce temps Cellou Dalein Diallo qui pourrait au plus pressé commence à meubler son cabinet de chef de file. En faisant à appel aux membres de son clan actuel que son Papa Koly Kourouma, Alhousseiny Makanera Kaké ou encore Aboubacar Sylla. Alors que Mouctar Diallo qui se présente comme le remplaçant légitime de Cellou Dalein Diallo, victime de l’usure du temps, dans le Foutah Djallo, semble se montre frustré d’avoir été omis de la liste des conseillers du chef de file. Des opposants qui ne digèrent d’être sevrés du met gouvernemental et qui pour ce faire répondent unanimement présents au partage de la soupe de 5 milliards du chef de file. Faut-il manger au nom et à la santé du peuple non !
KKOUROUMA pour guineEoile.com

Commentaires