COMMEMORATION : Un concert géant sur l’esplanade du palais du peuple pour célébrer l’an 59 de l’indépendance nationale

’’ Guinée 59 les jeunes fêtent l’indépendance’’ lisait-on sur les t-shirt de ses jeunes mobilisés à l’esplanade du palais du peuple pour célébrer ce lundi 02 Octobre 2017 l’an 59 ans de l’accession à l’indépendance de la Guinée. C’était à l’occasion d’un concert géant organisé par une ONG de jeunes appelée ‘’ la voix du peuple’’ dont l’animation était assurée par les artistes du hip hop que sont Soul Bangs, Hady Diop et l’humoriste Mamadou Thug. Le concert a démarré par un carnaval avec pour point de départ l’esplanade jusqu’à la stèle de Samory Touré au carrefour de Tombo Moussoudougou. Arrivé là les jeunes de l’ONG la Voix du Peuple et d’autres organisations de la société civile mobilisés pour la circonstance ont entonné l’hymne national de Guinée.
Baillo Barry membre de l’ONG ‘’la voix du peuple’’ déclare : « ils ont organisé cette fête pour montrer à la jeunesse guinéenne qu’elle doit être unis et responsable, qu’elle accepte de partir ensemble, de se formé, mettre de coté les égaux, les connotations ethniques, mettre l’intérêt de la Guinée devant tout telle est l’idée de notre organisation. A l’occasion de cette fête nous avons aussi invité certains artisans de la liberté de la Guinée pour venir témoigner devant les jeunes une façon de les dirent ce qui sais réellement passé dans la lutte pour l’indépendance ».
Le concert de l’esplanade du palais du peuple a enregistré la présence du premier ministre Mamady Youla, les membres du gouvernement dont entre autres, Moustapha Naité de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, le ministre porte-parole du gouvernement Damatang Albert Camara , Kalifa Gassama Diaby de la citoyenneté et de la réconciliation nationale, certaines grandes personnalités du pays tel que le fils du père de l’indépendance de la Guinée Mohamed Touré et des diplomates accrédités en Guinée.
Après une prestation brillante du légendaire groupe le Bembeya Jazz national qui a épaté tout le public, Elhadj Momo Bangoura, compagnon de l’indépendance a témoigné devant un millier de jeunes. Selon lui le 28 septembre 1958 il a présidé un bureau de vote pour le référendum, presque tout ce qui ont voté c’était pour le non à la métropole oui à l’indépendance.
Hadja Saran Daraba présente à l’esplanade du palais du peuple a témoigné en disant : « il n’y a pas une seule fois le mot Guinée dans l’hymne de la Guinée ».
Oumar Camara pour guineEtoile.com
224656287251

Commentaires