MUFFA : Les femmes guinéennes bénéficient d’un prêt de 165 milliards GNF

AFRILAND FISRT GROUP et AFRILAND FISRT BANK GUINEE ont signé un accord de financement en faveur des couches défavorisées d’une somme de 165 milliards de francs guinéens ce mardi 10 avril 2018 à Conakry. C’est le président de la République Pr Alpha Condé qui a présidé cette cérémonie de signature qui annoncé en faveur des jeunes un montant de 35 milliard de francs guinéens.
Au nom des femmes de la mutuelle communautaire de croissance MC2 et celle de la mutuelle financière des femmes Africaines MUFA, Mme Barry dira : « le président de la République vient de raduire sa vision en action au profit de nombreuses filles-femmes et jeunes à faibles revenus avec le micro-crédit. Ce qui s’est avéré être un outil important dans notre société. Nous voulons surtout traduire toute la joie et la satisfaction des membres du réseau MUFA-MC2 pour le résultat obtenu liés à la conjugaison des volontés multiples».
« Les femmes bénéficiaires des micro-crédits ont augmenté leurs revenus. Certaines ont augmenté leurs capacités à résoudre leurs propres problèmes et ceux de leurs enfants. Leurs maris les respectent mieux. Ce qui apporte une transformation dans la vie familiale » déclare Mme Barry devant le président Alpha Condé.
Dans son discours de circonstance le président Condé a expliqué qu’au début il ne croyait pas au MUFA. « Je ne croyais pas au MUFFA. Parce ce qu’on avait lancé un microcrédit qui n’avait pas marché. Mais aujourd’hui je suis obligé de reconnaitre que le parrain et celui qui a recherché le financement pour ces femmes, Dr Paul Fokam, a eu raison et l’idée est géniale. Nous sommes en discussion pour la création d’une nouvelle banque qui viendra apporter un apport aux MUFFA. Cette Banque sera une banque d’investissement des petites et moyennes entreprises qui ont un niveau de revenu un peu plus élevé. Mais honnêtement je suis très fier des femmes guinéennes. Parce que la femme guinéenne travaille beaucoup, elles sont dévouées, engagées elles veulent travailler. Quand elles empruntent, elle remboursent».
«Qu’est-ce qui est séduisant dans la MUFFA c’est que les femmes se gèrent elles-mêmes. La MUFFA est une banque gérée par des femmes. Donc ça veut dire que les femmes peuvent réellement prendre son destin en main et ne plus dépendre d’un homme. Ça c’est fondamental. Comme les femmes ont montré leur engagement en ayant un taux de remboursement de 98 pour cent. Nous allons élargir la possibilité des femmes guinéennes. Donc il y aura la MUFFA et la banque du développement qui va finir demain (mercredi) et qui va accompagner les femmes et les jeunes » a promis le chef de l’Etat Pr Alpha Condé.

Oumar Camara pour guineEtoile.com

Commentaires