KANKAN : un médecin accusé de viol sur sa patiente, échappe de justesse à la vindicte populaire

Dans la nuit de mardi, 03 octobre 2017, aux environs de 20 heures, des habitants du quartier Morioulén ont été alertés par des cris de bagarre provenant d’une clinique privée tenue par Docteur N’faly CONDE, médecin gynécologue. L’homme est accusé d’avoir donné du somnifère à Fatoumata CONDE, sa patiente admise dans sa clinique, dans un état piteux, pour des fins de consultation. Il aurait par suite abusé sexuellement de cette dernière qui se trouverait dans un état d’inconscience. C’est au cours de l’acte sexuel que l’époux de la victime aurait fait son entrée dans une des chambres de consultation et tente de photographier la scène à l’aide de son téléphone portable le médecin et la dame tous nus sur un lit. Se déclenche alors une bagarre entre les deux hommes jusqu’en dehors du bâtiment.
Des voisins accourent et tentent de lyncher le présumé violeur. Avec l’intervention des forces de sécurité, le sexagénaire a échappé au pire et conduit dans les locaux de gendarmerie de la place. Sa victime inconsciente a été transportée d’urgence à l’hôpital régional pour des soins et pour l’autopsie devant aider à établir les preuves d’acte sexuel. Selon nos sources, le présumé auteur, à l’instant en audition, serait un habitué de tel agissement dans plusieurs quartiers de la ville où il a exercé son métier.
Le présent cas qualifié par beaucoup d’observateur à Kankan comme un cas de flagrant délit est le résultat d’une longue enquête menée par l’époux contre le médecin traitant de sa femme sur lequel le doute planait.
Sékou FOFANA, Correspondant Régional de guineetoile.com à Kankan
628 07 68 23


Commentaires