HAUT BASSIN DU FLEUVE SENEGAL (SOGEOH) : La Guinée signe enfin l’accord de siège de la société de gestion de l’énergie

Après plusieurs mois d’attente, le gouvernement guinéen a signé cette semaine l’accord de siège de la SOGEOH. Cette cérémonie a eu lieu au ministère du plan et de la cooperation internationale en présence du ministre de l'énergie et de l'hydraulique, président du conseil des ministres des pays membres de l'OMVS
Crée il y a de cela une année par les dirigeants des 4 pays membres de l’organisation de la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS), la société de gestion de l’énergie et des ouvrages du haut bassin du fleuve Sénégal (SOGEOH) peut enfin s’installer sur le territoire guinéen. Cette signature de l’accord de siège a eu lieu cette semaine au ministère du plan et de la coopération internationale. Elle a été présidée par Dr Cheick Taliby Sylla ministre de l’énergie et de l’hydraulique, président du conseil des ministres des pays membres de l’OMVS, en presence du mauritanien, Mohamad Vadel El-Hadrami, le nouveau directeur générale de la SOGEOH.
Selon nos sources, c’est au cours de la dernière conférence des chefs d’Etats et de gouvernement des pays membres de l’OMVS qui s’est tenue à Conakry au mois de Mai dernier, que les dirigeants de la Guinée, de la Mauritanie, du Sénégal et du Mali ont finalement décidé d’installer la société de gestion de l’énergie et des ouvrages du haut bassin du fleuve Sénégal (SOGEOH) en Guinée. Cette société permettra de faciliter la construction plusieurs infrastructures énergétiques en Guinée dont entre autres : les barrages Koukoutanba dont travaux pourraient être lancés en 2018, de Bouréyah et Gballasa. Elle veillera aussi à l’exportation et la bonne gestion du courant électrique que ces barrages fourniront dans les différents pays membres concernés.
L’organisation pour la mise en valeur du fleuve de Sénégal, a déjà installé plusieurs sociétés dans les différents pays comme la société de gestion et d’exploitation et d’énergie de Malantaly (SOGEMA) au Mali, la société de gestion et d’exploitation du barrage de Diama et la société en charge de la navigation (SOGENA) toutes basées en Mauritanie pour améliorer la desserte en électricité dans ces différentes zones0. Avec cette nouvelle dynamique de l’OMVS, notre pays la Guinée et les autres pays membres trouveront enfin la solution aux problèmes liés en desserte du courant électrique.
A noter que la société de gestion de l’énergie et des ouvrages du haut bassin du fleuve Sénégal (SOGEOH) est dirigée par un directeur général et un conseil d’administration composé de 12 membres dont 3 par pays membres de cette organisation sous regionale
La cellule de communication du departement

Commentaires