PRISE D’OTAGE : Comment le fils d’El Guéldjédji a été libéré !

Enlevé il y deux semaines environ, Djubril Barry, une des progénitures du riche opérateur économique El Guéldjédji, a été libéré dans la nuit du mardi au mercredi 11 octobre 2017. L’information a été donnée par une source très proche de la famille Barry.
L’épilogue de cette affaire qui commençait à agacer l’opinion nationale a été possible grâce à des négociations ardues engageant le trio composé des représentants de l’Etat, de la famille Barry et des preneurs d’otage.
Les services de sécurité impliqués dans l’opération ont dû renoncer à l’utilisation de la force. De l’espèce sonnante et trébuchante a-r-elle été posée sur la table? Impossible de répondre cette question par un oui ou un non. Rien n’ayant filtré des tractations qui ont débouché sur la libération indemne de l’otage. Heureusement dirait-on !
L’autre information qu’il faut prendre au sérieux est que parmi les preneurs d’otage des proches collaborateurs, à la limite des membres de la famille Barry, serraient impliqués dans cette prise d’otage, une nouvelle opération de bandit en Guinée.
Au-delà ce que l’on pourrait considérer comme succès de cette opération, les autorités guinéennes devraient penser alors à se pencher sur cette nouvelle forme de banditisme qui fait surface en Guinée.
Sékou Condé pout guineEtoile.com


Commentaires